Éviter les microbes : spécial alimentation

Temps de lecture : 3 minutes Publié le 26 juin 2019 - Mis à jour le 17 décembre 2019
  • A
  • A
  • A
une femme passe sous l'eau du robinet des fruits et légumes

Éviter les microbes : spécial alimentation

  • A
  • A
  • A

Certaines maladies infectieuses peuvent avoir des conséquences importantes pour la femme enceinte et le fœtus, ou pour le nourrisson. En adoptant les bons gestes au quotidien, on réduit le risque de les attraper. Que ce soit lors des courses, sur la manière de nettoyer son réfrigérateur ou sur ce qu’on donne à manger à bébé.

Comment bien conserver les aliments ?

Quelques précautions simples permettent de bien conserver les aliments :

 

Pendant les courses, si on achète des produits alimentaires frais :

  • On vérifie les dates limites de consommation et les températures de conservation indiquées sur les emballages.
  • On les achète en dernier, pour ne pas les laisser trop longtemps exposés à température ambiante. 
  • On ne les laisse pas traîner trop longtemps en dehors du frigo. 

De retour à la maison :

  • On range rapidement les surgelés et congelés au congélateur ou on les prépare. On ne recongèle jamais un produit qui aurait été décongelé volontairement ou par erreur.
  • On place dans la zone la plus froide du réfrigérateur (inférieure à 4°C) les viandes et poissons crus.
  • On conserve les aliments périssables faits maison à maximum +4°C pendant maximum 3 jours. Idem pour les produits fabriqués par des artisans (boucher, charcutier, etc.) ou vendus au détail ou à la coupe.
  • On enlève les cartons et plastiques d’emballage pour éviter qu’ils contaminent d’autres aliments. Cela favorise aussi la circulation de l'air froid. 
  • On conserve les restes d’aliments partiellement consommés au réfrigérateur, protégés dans des boîtes hermétiques, idéalement en verre.

ON Y PENSE

Pour nettoyer le frigo, on n’applique pas directement d'eau de javel concentrée sur les parois, et on évite aussi l’eau de javel diluée. Cela risque d'agresser la surface et de provoquer des crevasses favorables à l'implantation de germes.

Comment bien entretenir son réfrigérateur ?

Entretenir son réfrigérateur avec des gestes simples permet aussi d'éviter les microbes.

  • Ne pas trop remplir le réfrigérateur.
  • Ne pas mettre d’aliments chauds au réfrigérateur sans les avoir d’abord laissés refroidir.
  • Dégivrer régulièrement le réfrigérateur. Surtout si une couche de glace se forme de façon inhabituellement rapide. 
  • S'assurer que la porte du réfrigérateur est bien fermée. On évite de l’ouvrir trop souvent ou trop longtemps.
  • Nettoyer le réfrigérateur dès qu’il y a salissure, mais également de façon régulière. Pour cela, on utilise une éponge désinfectée (par de l’eau très chaude ou de l’eau vinaigrée) et on nettoie avec de l'eau savonneuse. Puis on rince avec de l'eau contenant un peu de vinaigre blanc.

 

 

 

Comment préparer les aliments ?

Certains gestes sont à adopter au quotidien :

  • Se laver les mains avec du savon avant et après toute manipulation.  
  • Bien nettoyer les légumes et les fruits, même si on va les éplucher. 
  • Bien cuire la viande, notamment la viande hachée qui doit être cuite à coeur.
  • Se laver régulièrement les mains après la manipulation d’aliments crus. On lave aussi ustensiles et plan de travail. 
  • Respecter les temps et températures de stérilisation indiqués sur les notices d’utilisation des autocuiseurs pour la réalisation des conserves. 
  • Ne pas consommer les aliments de conserves bombées, rouillées, ou dégageant une odeur suspecte à l’ouverture.

ON Y PENSE

Pour nettoyer le frigo, on n’applique pas directement d'eau de javel concentrée sur les parois, et on évite aussi l’eau de javel diluée. Cela risque d'agresser la surface et de provoquer des crevasses favorables à l'implantation de germes.

Quels aliments éviter pendant la grossesse ?

La consommation de certains aliments est à arrêter totalement pendant la grossesse. Il s’agit :

  • des produits d’origine animale crus (poisson crus, viande crue, charcuterie crue (comme le pâté, les rillettes, les produits en gelée), œufs crus, lait cru, fromage au lait cru),
  • des produits d’origine végétale non lavés (graines crues, salade…).

Ces précautions sont nécessaires afin d’éviter des maladies qui peuvent aussi avoir des conséquences sur le fœtus :
-    la toxoplasmose si on n’est pas immunisée, 
-    la listériose, 
-    la salmonellose. 
La bactérie provoquant la listériose ne change rien au goût des aliments. C’est pourquoi il faut éviter systématiquement les aliments à risque. 

SI ON EN PARLAIT

L’allaitement avec une maladie infectieuse.

Hormis pour quelques rares maladies, notamment le VIH, l’allaitement est encouragé. Il faut tout de même parfois prendre des précautions pour ne pas contaminer bébé, en cas de grippe ou d’herpès par exemple.

Quelles précautions prendre en nourrissant bébé ?

Quand on donne autre chose que le sein à bébé, l’hygiène alimentaire est également importante. Elle permet d’éviter les salmonelloses et autres infections alimentaires qui peuvent être graves pour le nourrisson. 

La précaution principale concerne les biberons : les nettoyer minutieusement après usage, ne pas les préparer à l’avance, veiller à ce qu’ils soient consommés dans l’heure ou jetés. Pour en savoir plus on peut lire la page « Choisir les biberons, les préparer et les donner ».

Une autre précaution est de ne pas donner de miel aux nourrissons âgés de moins de 1 an pour éviter le risque de botulisme infantile.

SI ON EN PARLAIT

L’allaitement avec une maladie infectieuse.

Hormis pour quelques rares maladies, notamment le VIH, l’allaitement est encouragé. Il faut tout de même parfois prendre des précautions pour ne pas contaminer bébé, en cas de grippe ou d’herpès par exemple.

En pratique

La grossesse et l’arrivée de bébé entraînent de nombreuses questions et interrogent nos habitudes de vie. En cliquant sur les objets des espaces du logement, nous obtenons pas à pas des conseils pratiques sur des sujets qui nous préoccupent : substances chimiques, accidents domestiques, virus, mais aussi bien-être, alimentation, relation avec bébé…

Sante-Publique