Participer aux séances de préparation à la naissance et à la parentalité

Temps de lecture : 3 minutes Publié le 24 juin 2019 - Mis à jour le 24 juin
  • A
  • A
  • A
un couple dont la femme est enceinte parle à un professionnel de santé dans son cabinet

Participer aux séances de préparation à la naissance et à la parentalité

  • A
  • A
  • A

Le suivi médical de la grossesse est indispensable pour s’assurer que tout va bien. En complément, un accompagnement est proposé aux couples pour se préparer à la naissance et à la parentalité. Il aide à vivre au mieux la grossesse et à se préparer à accueillir bébé. Il se compose de 8 séances, toutes prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. La première séance est l’entretien prénatal précoce. Il est proposé par le professionnel qui suit la grossesse lors de la consultation de déclaration de grossesse. Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à le demander.

SI ON EN PARLAIT

Un bon moyen de renforcer les liens père/enfant. 

Souvent, l’entretien de début de grossesse se passe au moment où le conjoint commence à réaliser vraiment qu’il va devenir père. Ce peut être l’occasion pour lui d’exprimer ses angoisses et ses interrogations, de parler de ses propres questions sur la grossesse et l’accouchement, de prendre confiance en lui, de s’investir plus encore dans la grossesse.

Comment se passe l’entretien de début de grossesse (entretien prénatal précoce) ?

Il s’agit d’un entretien individuel ou en couple, mené le plus souvent avec une sage-femme.

Il est préférable d’avoir cet entretien durant le premier trimestre de grossesse. C’est à nous de choisir le moment.

C’est un temps d’échange et d’écoute qui doit permettre au professionnel de nous proposer l’accompagnement le plus adapté. Le calendrier et le programme des sept séances suivantes de préparation à la naissance y est défini. C’est donc le bon moment pour aborder toutes les questions que l’on se pose sur la grossesse et l’accouchement. On peut également parler des difficultés rencontrées, qu’elles soient médicales, psychologiques ou sociales. La sage-femme ou le médecin pourra nous orienter, si besoin, vers d’autres professionnels : médecin spécialiste, psychologue, assistante sociale, tabacologue diététicienne etc.

L’entretien prénatal précoce, on y va à deux si possible et on n’hésite pas à poser toutes nos questions. Cet entretien est fait pour ça !

SI ON EN PARLAIT

Un bon moyen de renforcer les liens père/enfant. 

Souvent, l’entretien de début de grossesse se passe au moment où le conjoint commence à réaliser vraiment qu’il va devenir père. Ce peut être l’occasion pour lui d’exprimer ses angoisses et ses interrogations, de parler de ses propres questions sur la grossesse et l’accouchement, de prendre confiance en lui, de s’investir plus encore dans la grossesse.

C’EST VOUS QUI LE DITES

« J'ai assisté à la séance expliquant l’accouchement. Je n’ai pas regretté le jour J. Je pense que cela m’a permis d’être vraiment actif pendant l’accouchement. Je n’ai pas été juste spectateur, j’ai pu aider ma compagne, l’aider à se détendre ».

(Youssouf, 31 ans)

Comment se passent les séances de préparation à la naissance et à la parentalité ?

Après le premier entretien, sept autres séances de préparation à la naissance et à la parentalité sont proposées. Elles sont réalisées par un médecin ou une sage-femme.

Elles sont souvent collectives, ce qui favorise les échanges entre futurs parents. Elles peuvent parfois être individuelles. Certaines sont ouvertes aux futurs papas pour leur expliquer le déroulement de l’accouchement.

Ces séances de préparation servent à :

  • se faire expliquer le déroulement de la grossesse, de l'accouchement et les suites de couches ;
  • faire des exercices corporels, s’initier au yoga prénatal, apprendre des exercices de respiration, qui seront utiles pendant la grossesse et aussi lors de l'accouchement ;
  • apprendre des exercices de relaxation, de méditation et les gestes et postures à adopter lors de la grossesse pour éviter les « petits » maux de la grossesse, comme par exemple le mal de dos ;
  • comprendre le rôle de chaque membre de l'équipe de soins et le déroulement de l'accouchement ;
  • apprendre à connaître les compétences des bébés, et aussi leurs besoins ;
  • savoir comment répondre aux besoins de son bébé dès la naissance ;
  • préparer le retour à la maison avec bébé.

Pour en savoir sur les séances de préparation à l’accouchement, consulter :

C’EST VOUS QUI LE DITES

« J'ai assisté à la séance expliquant l’accouchement. Je n’ai pas regretté le jour J. Je pense que cela m’a permis d’être vraiment actif pendant l’accouchement. Je n’ai pas été juste spectateur, j’ai pu aider ma compagne, l’aider à se détendre ».

(Youssouf, 31 ans)

En pratique

La grossesse et l’arrivée de bébé entraînent de nombreuses questions et interrogent nos habitudes de vie. En cliquant sur les objets des espaces du logement, nous obtenons pas à pas des conseils pratiques sur des sujets qui nous préoccupent : substances chimiques, accidents domestiques, virus, mais aussi bien-être, alimentation, relation avec bébé…

Sante-Publique